Archives Mensuelles: octobre 2011

Le Futurist


Jacque Fresco: Ingénieur d’Industrie, Inventeur, et Visionaire d’un Plan Sociale où les humains et leur environnement existent en harmonie avec l’aide de la technologie. Un esprit formidable, à l’âge de 95 ans Jacque Fresco a eu presque cents ans pour explorer ses idées. Sa vision de l’avenir est basée sur sa propre philosophie, mais il est d’abord et avant tout un technicien. Il a conçu beaucoup de plans et de maquettes comme des structures auto-érigeant, des villes circulaire, des villes flottant et des villes sous-marines.

Souvent, ses inventions prennent la forme d’un dôme parce que le dôme necessite moins de matériaux pour l’espace maximum, et c’est la forme qui est trés efficace dans la consommation d’energie. Aussi les matériaux pour construire les structures seraient fabriqués d’une manière universelle, pour faciliter l’addition ou le démontage des structures. Il envisage un avenir trés intelligente. Les robots seront les ouvriers, pour laisser les humains libre à poursuivre les projets les plus complexes. Les bâtiments et les villes auront un système nerveux central, un superordinateur, qui contrôlera par exemple les systèmes d’eau et d’energie. Même les véhicules seront intélligents. Ils s’éviteront automatiquement en se servent des détecteurs. Aussi, les villes sous-marines peuvent servir comme les centres de recherche de l’écologie de l’océan. Ils peuvent aider dans la restoration de l’équilibre des systèmes marins.

Ses idées sont pratiques et faisables, mais elles manquent le soutien social et culturel. Il  ne cherche pas le changement fragmentaire. Il cherche une revolution entière dans notre manière à vivre. Une revolution holistique qui comprend les éléments d’urbanisme, d’energie renouvelable, de technologie et de robotique. Fresco imagine un avenir où le role de la science est dominant, il n’y a aucun espace pour la superstitution et l’ignorance. La societé sera basée sur les ressources, pas sur un système monetaire.

Pour maintenant, c’est seulement une fantaisie. Parce que il y a un systeme existant qui est trés inefficace mais qui resiste trés fortement tous changements. Mais quand la pauvrété sera abolie, dés qu’il n y aura plus de crime ni de guerre, c’est à ce moment là qu’on pourra dire que nous en sommes finalement arrivés à la vraie Civilization.

The Venus Project – http://www.thevenusproject.com/.
Regardez aussi Future By Design (2006).

Tagué ,